18 janvier 2010

Epistémologie, cours du 29 octobre 2009

// une communauté restreinte, les internautes choisissent qui ils acceptent.

http://www.attractiveworld.net/index.php/avis-presse

 

Comment parler du « social » ?

 

Qu’est-ce qu’un groupe ?

-la communauté

-le réseau

-la foule

 

La foule :

m la sagesse populaire existe-t-elle ? réponse et exemple/ (notion d’intelligence collective//noosphère etc.)

 

 

Foule et réseau social

Exercice en classe. La classe est divisé en 6 groupes. Chaque groupe réfléchir sur un point particulier :

-foule

-réseau social

- foule


 

Mise en commun :

La foule, comme notion péjorative

Premières observations sur la foule :

 

-La foule, sur wiki= une forme particulière de groupe de personnes

 Si l’on va un peu plus loin on peut voir la foule, si l’on reprend une déf de Gustvae Lebond

« Au sens ordinaire le mot foule représente une réunion d'individus quelconques,

quels que soient leur nationalité, leur profession ou leur sexe, et quels que soient aussi

les hasards qui les rassemblent. »

 

[consensus]

 

Les points convergents entre foule et communauté : proximité géographiques et la densité

La foule a la faculté d’entreprendre une action plus facilement.

Foule et groupe : un groupe peut réagir de manière irrationnel (mais pas la foule ?)

 

Des points divergents entre foule et communauté

Est-ce qu’il y a une intention ou non avec la notion de foule, différent du groupe/communauté, notion de choix

 

Notion de leader : un leader forcément ?

 

Notion d’anonymat, différent du groupe où il y a identité singulière.

Unité qui peut être au niveau du sentiment//la peur.

« La foule a des réactions prévisibles », la prévisibilité de la foule contrairement au groupe.

 

La Sagesse populaire : intelligence collective, communauté et foule

Foule intelligente//oxymore.

Sagesse populaire : à la base le bon sens paysan, un terme un peu moqueur.

S’appuie sur les lieux communs, les banalités. Souvent perçu par anti –intellectuel par les intellectuels, Barthes, la tautologie.

Pas de débat de débat au sein d’une foule.

Souvent des dictons : des faits qu’on assène.

La sagesse populaire : la tradition qui se perpétue.

 

La sagesse qui n’est pas bridée par des principes religieux, sociaux…. Selon wiki

L’inverse de la communauté intelligente// noosphère intelligence collective. La foule// simplification.

 

La question des votes avec la sagesse populaire : ne marche pas. Seulement 5% font du vote utile.

Un oxymore> sagesse populaire. Voir un effet d’ironie.

Qu’est-ce qui permet une intelligence à dans le regroupement de l’intelligence ?

« Quand on est plus que quatre on est une bande de con » Brassens.

Se poser la question : peut-on parler de communauté intelligente ?

 

 

 

Réflexion sur la foule du point de vue psycho social : histoire de la foule et question de la manipulation

 

 

« Au point de vue psychologique, l'expression foule prend une signification toute

autre. Dans certaines circonstances données, et seulement dans ces circonstances, une

agglomération d'hommes possède des caractères nouveaux fort différents de ceux des

individus composant cette agglomération. La personnalité consciente s'évanouit, les

sentiments et les idées de toutes les unités sont orientés dans une même direction. Il

se forme une âme collective, transitoire sans doute, mais présentant des caractères très

nets. La collectivité est alors devenue ce que, faute d'une expression meilleure, j'appellerai

une foule organisée, ou, si l'on préfère, une foule psychologique »

 

Derrière l’idée de foule, il y a un fantasme : on croit que le regroupement humain provoque une sorte de consensus tel que « tous ensemble= un ».

Historiquement on peut se demander pourquoi la plupart des réflexions émergent au début du siècle

mhypothèse : l’ère industriel pense permet pour la première fois des concentrations plus fortes (centralisation grandissante…), ces concentrations interrogent et la notion de collectif évolue.

 

-Un réseau social est un ensemble d'entités sociales telles que des individus ou des organisations sociales reliées entre elles par des liens créés lors des interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social. ...

 

-La foule et les années 30 : l’idée du groupe uni et à la pensée unique// dictature et propagande.

 

Le réseau social, une volonté peut-être de sortir des connotations négatives du terme.

Deux idées : 1) le réseau est l’espace de mise en communauté

2) les réseaux sociaux comme d’ailleurs le pluriel l’indique ne sont pas aussi facilement manipalable que la notion de foule pourrait à priori le laisser penser.


Les phénomènes sociaux sur le web prennent plusieurs formes.

 

La communauté :

Société et communauté.

Le réseau social, ne présuppose pas forcément le partage des mêmes valeurs. Un concept qui pointe vers l’idée de liaison entre des individus de points en points.

 

// La communauté selon Sherry Turkle

Idée de quelque chose qui ne soit pas transitoire.

Question du choix ou non de la communauté (derrière la question de la communauté, la question de la culture)

 

Well// une communauté d’origine hippie.

A la base des gens se regroupent physiquement dans des communautés hippies> mais ce n’est pas du tout facile au niveau pratique. Beaucoup de communautés sont dissoutes dans les années 70.

L’utopie de la communauté revient avec le web > première utilisations du modem avec les BBS…

 

//ars technica> voir le forum

 

 

Le réseau social : quelque chose de plus abstrait.

L’analyse de réseaux sociaux= décrire une population non par les traits qui marquent ses membres (âge, sexe, revenue, niveau d’étude, etc.) mais par analyse des contacts réels entre eux.

La délimitation des groupes n’est pas un à priori (classe, famille, communauté ethnique, etc.) mais une catégorie émergente, basée sur l’analyse.

Dresser une cartographie « réelle » des échanges humains…

 

Problèmes=

Comment produire des données fidèles ?

Comment traiter des grands réseaux ?

 

 

 

Posté par HELAS à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Epistémologie, cours du 29 octobre 2009

Nouveau commentaire